La micro forêt

De La documentation de La Raffinerie

Ceci n'est pas une forêt...

Et non ! Une forêt est un écosystème qui a mis des centaines d'années à se créer. Le concept de micro-Forêt a été imaginé par un japonais du nom de Miyawaki. (.... va être compléter.....)

La « méthode Miyawaki »

Dans les années 1970, le Dr. Akira Miyawaki, botaniste japonais né en 1928, observe que les plantations forestières dont la composition et la structure sont les plus proches de ce qu’elles seraient en l’absence d’activités humaines poussent rapidement et surtout font preuve d’une très bonne résilience écologique.

La résilience écologique, c'est la capacité d’un système vivant à retrouver les fonctions de son état de référence après une perturbation ! Elle est permise par la richesse de la biodiversité, qui est aussi une diversité fonctionnelle ; les communautés d'espèces exploitent au mieux les ressources du lieu et du moment. La compétition en surface se combine à la coopération souterraine des systèmes racinaires.

Il développe alors la « méthode Miyawaki », plantation extrêmement dense d’une très grande variété d’arbres indigènes, qui permet de restaurer des forêts à partir d’arbres natifs sur des sols sans humus, très dégradés ou déforestés. Les résultats obtenus montrent que cette méthode, si elle est bien appliquée, produit rapidement une forêt multistrate et un sol dont la composition microbienne et en acariens est rapidement proche de celle de la forêt primaire normale.

Les différentes étapes de la méthode

ØAnalyser et préparer le sol pour l’enrichir de matériaux permettant d’assurer perforation, rétention d’eau et fertilisation

ØSélectionner, à partir de l’étude de l’écologie végétale naturelle locale, des essences qui ont des rôles-clé et complémentaires. Ces essences seront accompagnées d’une grande diversité d’essences d’accompagnement (40 à 60 types de plantes, voire plus en zone tropicale) pour les « soutenir »

ØConcevoir le plan d’aménagement (4m de large minimum, implantation aléatoire, etc…)

ØPlanter, à raison de 3 plants/m², des plants sevrés de 80 cm de manière aléatoire, favoriser une forte concurrence entre les plants, une sélection naturelle et des associations végétales

ØEntretenir au moins 2 à 3 ans (paillage, désherbage et arrosage régulier)


A ce jour, A. Miyawaki a largement testé sa méthode avec  succès sur plus de 1 300 sites.

Le protocole détaillé

Le Voici : Protocole_Miyawaki

Vous trouverez ici aussi, le cortège détaillé choisi selon le protocole Miyawaki et avec l'avis technique d'experts sur l'altitude à laquelle va être planté notre forêt, et la connaissance de la disponibilité / rareté des plants.

Le budget de la Micro-Forêt de la Raffinerie

Voici le budget défini en juillet 2021 et non exhaustif de toutes les actions prévues : BUDGET_MicroForêt

Le fichier de co-Rémunération

Il existe un Fichier sur lequel on peut s'inscrire en co-Rémunération pour effectuer des missions attenantes au projet.

Sur ce fichier, on peut être bienveillant micro-Forêt (voir la fiche de poste) , contribuer à des missions ou être prestataires internes.

NB : ce fichier est provisoire en attendant que notre partenaire, Communecter, en fasse un dédié à la Co-Rémunération.

Les mécanismes de Financement

Les actions de ce genre sont très soutenues par les pouvoirs publics. Citions notamment la mairie de St Paul, avec son plan "100.000 arbres pour la Commune" et le Département avec son projet " 1 million d'Arbres".

Voici 1 présentation succincte de ce dernier mécanisme : Financement 1 Millions d'Arbres.

Le suivi scientifique et technique de la micro-forêt

Afin de valoriser la première micro-forêt de la Réunion et de pouvoir semer le concept en dehors de La Raffinerie, nous avons décidé de suivre son état de santé, sa croissance et son environnement.

Le protocole de suivi est décrit ici !